Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Ouverture des candidatures édition 2018-2019 Entreprendre En Lycée en Guadeloupe

Près de 60 partenaires participent à Entreprendre en Lycée  cette année. Futurs coachs, membres du jury, certains ont participé à une formation délivrée par Nicolas Koster, responsable des programmes de formation à l’association Entreprendre pour Apprendre France.

« La plupart des élèves connaissent une vingtaine de métiers. Vous allez leur montrer qu’il en existe d’autres ! », a débuté Nicolas Koster, responsable des programmes de formation à l’association Entreprendre pour Apprendre France. Il a poursuivi avec une présentation d’Entreprendre pour Apprendre (EPA) France, puis il a précisé quels étaient les objectifs de ce type de challenge, la méthode pédagogique employée et le rôle d’un coach. Ce dernier peut devenir « un réel acteur de la vie professionnelle d’un jeune ». Le formateur a ensuite présenté le « Cadre général de fonctionnement d’un établissement scolaire » face à un auditoire peu habitué avec le langage spécifique des différents dispositifs de l’Éducation nationale (EPI, AP, Segpa, etc.).

Entre article

Intervenir dans un établissement scolaire
Familiarisés désormais avec le jargon « technique », les professionnels ont pu découvrir avec Nicolas Koster les « nombreux dispositifs existants pour mettre en place des actions pédagogiques, les textes réglementaires et le fonctionnement des établissements. » En effet, les interventions extérieures répondent à des règles bien précises. Par exemple, bien formaliser et faire valider, par le chef d’établissement, l’accueil des jeunes dans son entreprise y répondent. Des éclairages que Line-Rose Michalon de l’association Gwajeka a particulièrement apprécié « Cette présentation des différents types d’établissements, de classes, de parcours et de spécialisations, permet de se préparer aux différents élèves que nous allons rencontrer. »

Pyramide flyer

La relation avec l’encadrant
Le coach d’une mini-entreprise peut s’interroger sur sa place au sein du projet. Pour cette raison, et dès le début de l’aventure, l’enseignant encadrant se révèle une aide précieuse ! Le coach et l’encadrant peuvent d’ailleurs prévoir quelques rencontres sans les élèves, en particulier lors de ce fameux démarrage. « Il faut échanger avec l’enseignant sur ses objectifs pédagogiques, afin d’apporter l’expertise et les compétences adéquates, l’analyse et l’éclairage technique nécessaires. Le coach va insuffler du réalisme au projet, la notion de dépassement, et apporter son oeuil d’expert lorsqu’il faudra, par exemple analyser une difficulté. Mais il ne doit surtout pas se substituer à l’enseignant. », a nuancé Nicolas Koster. Un juste dosage !

Formation partenaires ok

Créer et suivre planning
Par le biais d’un tableau proposé par Nicolas Koster, les partenaires ont pu visualiser toutes les étapes de la vie d’une mini-entreprise, du démarrage à sa clôture. Les coachs ont, ainsi, constaté à quel point il est intéressant d’être présent dès le démarrage, afin d’aider les challengers et leur(s) encadrant(s) à bien décomposer les étapes du projet, dans le but d’établir un planning rigoureux. Puis, de placer sur ce planning le plan de communication, l’établissement du budget, le recrutement en interne sur les différents postes, la préparation de l’argumentaire de vente, etc. « C’est ma deuxième participation, mais j’attendais cette présentation. EPA y apporte une méthodologie très intéressante. », a confié Apoléon Blanchard de B and B Clothing.

Planning mini entreprises EPA

 

Merci aux partenaires !
Marius Kancel a transmis un message du Recteur, Mostafa Fourar, aux professionnels partenaires nombreux à être présents lors de cette formation : « Le recteur apprécie votre soutien et m’a demandé de vous remercier. Vous allez apporter aux élèves vos compétences, des outils et des moyens pour qu’ils puissent s’en sortir le mieux possible ! » Il a également décrit la place que prendra le dispositif EPA au sein de l'opération Entreprendre en Lycée cette année.

Tableau prsentation challenge EPA EEL

« Ce sont les jeunes qui tracent la route »
Enfin, la projection d’une vidéo-témoignage, avec un partenaire EPA, a pu apporter un éclairage supplémentaire sur le rôle d’un coach ou d’un membre du jury : « Le professionnel partenaire participe à la formation des futurs entrepreneurs de notre société. » Certainement pas pour décider à la place des mini-entrepreneurs, car « Même si vous avez une autre idée de ce que vous auriez fait à leur place, ce sont bien les jeunes qui tracent la route ! ", a terminé Nicolas Koster.

 

 

Voior les vidéos canal 10