Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne

L’équipe de la mini-entreprise, Éditions Arbre de Vie, s’est donc envolée pour un « stage entrepreneurial » au Canada, du 14 au 21 Juillet. Un voyage inoubliable !

Vainqueurs de la 13e édition d’Entreprendre en Lycée, Émilie Permal, Jessie Martol, Sophie Alcotte, Mélanie Rambinaising, Raphael Miche, Alexis Hellin, Yoris Grillon, Lisa Matignon sont ainsi partis, durant une semaine, à la rencontre d’entreprises exemplaires, mais aussi à la découverte de la culture canadienne. « Un séjour très agréable et plus que satisfaisant. Plus qu’un simple voyage de découverte, nous avons pu nous imprégner du mode de vie canadien ! Nous avons pu découvrir un pays qui était, jusque-là, étranger pour la plupart d’entre nous. », apprécie Jessie Martol, gérante de la mini-entreprise Éditions Arbre de Vie.

IMG 20180719 WA0039  IMG 20180716 WA0063

Accompagnés de Sabine Relmy, leur encadrante et professeur de français, et de Carole Serin, proviseur adjointe, les 8 lycéens sont allés à la rencontre de l'Association nationale des éditeurs de livres (Anel) où ils ont pu rencontrer deux maisons d’édition : Mémoire d’encrier et Les 400 coups. « Les échanges avec les chefs d'entreprise ont été très riches en information. Ils ont parlé de leurs expériences professionnelles, tout en conseillant les jeunes entrepreneurs sur les stratégies et les valeurs qui motivent un bon chef d'entreprise. Rodney Saint-Eloi en particulier, fondateur des éditions Mémoire d'encrier et Haïtien, a profondément touché les jeunes par son discours fondé sur la détermination, la réflexion et la connaissance de soi. Par ailleurs, la rencontre avec un ingénieur dans une très puissante entreprise de vidéos, Reebox, a été marquante. », note Sabine Relmy. Les mini-entrepreneurs ont été également à la rencontre de créateurs de « minimaisons », ou tiny house, des petites maisons le plus souvent sur roues.

PHOTO 2018 07 23 18 04 27   IMG 0070    PHOTO 2018 07 23 07 57 18

Les mini-entrepreneurs ont ainsi pu comparer le système entrepreneurial français au canadien. « Il y a énormément de différences au niveau de l’ouverture internationale par exemple, ou encore des subventions octroyés lors de la création. En revanche, les méthodes de marketing sont sensiblement les mêmes, tout comme le modèle économique. », constate Jessie Martol

IMG 20180719 WA0076               IMG 20180720 WA0000

 

Mais nos mini-entrepreneurs ont aussi su profiter de plusieurs moments de détente bien canadiens : sensations au parc d’attractions de La Ronde sur l’île de Sainte-Hélène et au parc aquatique géant à Valcartier, expérience gustative dans un restaurant entièrement plongé dans le noir, visite d’une chocolaterie, d’une réserve dédiée aux Indiens, etc.

IMG 0080   IMG 20180719 WA0064  IMG 0059   PHOTO 2018 07 23 18 04 27 1

« Ce stage a permis de faire naître chez certains une réelle envie de mieux découvrir le Canada et pourquoi pas, d’y retourner pour des stages ou études. Certes, pour l’instant, nous continuons tous nos études supérieures dans des secteurs plutôt variés, mais nous avons pensé à nouer des partenariats avec des entreprises canadiennes. En effet, nous avons déjà lancé une nouvelle édition de livres... », confie Jessie Martol.
PHOTO 2018 07 23 18 04 30

À suivre !