Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi
Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi
Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne

Le soutien des partenaires aux mini-entreprises demeure capital ! Mais pour quel type de partenariat ? Comment trouver des partenaires pour sa mini-entreprise ?

Cibler les entreprises partenaires
« Le partenariat correspond à une stratégie de renforcement et de développement. Une mini-entreprise souhaitant développer un produit ou un service, mais qui ne dispose pas des compétences requises, peut s’associer à un partenaire dont c’est le cœur de métier. » renseigne Valérie Larifla, déléguée régionale Antilles-Guyane de 100 000 Entrepreneurs. Par conséquent, la mini-entreprise devra, en premier lieu, identifier de façon précise ses principaux besoins, avant de rechercher des partenaires.

Différents accompagnements
« Il existe trois grands types de partenariat au sein de l’opération. Le partenariat commercial consistant à commercialiser des produits ou des services. Ensuite, le partenariat industriel qui met en commun des moyens de production, ou des achats groupés, pour produire et commercialiser un nouveau produit. Enfin, le partenariat financier qui organise la mise à disposition de fonds. », informe Valérie Larifla.

D’autres types de partenariat peuvent être mis en place sous forme de conseils, d’aide logistique, de soutien moral, médiatique, d’aide en nature (local, matière première, etc.), technique, juridique, de réduction sur les achats, d’apports en compétence, de mise à disposition de lieu événementiel, etc. Un partenariat avec les institutions du territoire, par exemple, peut légitimer un projet, en lui conférant une dimension d'utilité publique.

Gagnant-gagnant
« La notion de partenariat gagnant-gagnant est une notion importante. Elle signifie que chaque partenaire "trouve son compte". Chacun tire un bénéfice mutuel dans la nouvelle organisation. », précise Valérie Larifla. Au sein d’Entreprendre En Lycée, la mini-entreprise peut ainsi offrir une visibilité au partenaire au sein de l’opération.

Comment trouver un ou plusieurs partenaires ? Les étapes :

En tant que mini-entrepreneur, il vous faut créer un logo associé à votre mini-entreprise. La plateforme Canva propose un large choix d’outils et de logos gratuits personnalisables.

Aucune expérience en graphisme n’est nécessaire sur Canva. De la couleur à la police, vous avez la possibilité de personnaliser de nombreux modèles, afin de créer le logo de votre mini-entreprise. Vous pouvez également importer des visuels, des photos et des éléments de votre choix pour les modifier en ligne.

L’interface est simplissime grâce au glisser-déposer dans la zone de travail. Attention, certains éléments sont payants tels que des images, des fonds ou des icônes par exemple.

Le résultat vous satisfait ? Téléchargez-le en « png » (haute résolution) et en « jpeg » (taille réduite). Partagez ensuite votre création à vos "collaborateurs" pour recueillir leur avis !

Pour créer un compte, rendez-vous sur :
- https://www.canva.com/fr_fr/modele/logo
- Ou en téléchargeant l’appli depuis l’App Store ou Google Play.

D’autres logiciels gratuits de création de logo existent également : DesignEvo, Logaster, LogoMaker, etc.

Tenté par l’aventure ? Vous devrez déposer d’abord un dossier de candidature. Les inscriptions à Entreprendre En Lycée sont ouvertes jusqu’au 10 décembre 2019.

Comment déposer sa candidature ?
- Une fois votre équipe constituée, rapprochez-vous de votre chef d’établissement afin de lui proposer votre pré-inscription.
- Téléchargez le dossier de candidature, avec l’aide de votre professeur .
- Le dossier de candidature, dûment complété et signé par le chef d’établissement, devra nous parvenir avant le 10 décembre 2019, par courriel à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Qui peut déposer sa candidature ?
Apprentis, élèves de CAP, de seconde, de première, de terminale, de baccalauréat professionnel, technologique, d’enseignement général ou de BTS (5 à 8 élèves maximum par équipe). Vous n’êtes pas obligés d’être dans la même classe, le même niveau ou la même filière.

Pour quelles activités ?
La fabrication d’un produit, d’un objet, ou la vente d’un service. Déterminez avec l’aide de votre professeur, une idée réaliste et réalisable du produit ou du service à commercialiser.

Et ensuite ?
Si votre candidature est retenue, votre équipe va vivre toutes les étapes d’une vraie entreprise durant l’année scolaire. De l’idée à la vente, en passant par la gestion, jusqu’à l’évaluation finale de leur entreprise. Gérant, responsable financier, marketing, des ressources humaines... chaque membre de l’équipe aura une fonction. À Entreprendre en Lycée, le boss, c’est vous !

Vite, il vous reste quelques jours ! La date limite d’envoi des candidatures est fixée au 10 décembre 2019.

Téléchargez le dossier de candidature ici

(Pour toute information, contactez Jennifer Morris au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Elles sont sur les starting-blocks ! Ces mini-entreprises, aux activités très variées, ont déjà été retenues pour la nouvelle édition d’Entreprendre En Lycée :

  • ART ET NATURE (LP Augustin Arron)
    Réalisation et vente de « Kokedama », un art floral provenant du Japon et contribuant au développement durable.
  • CLIM ÉCO 2 (LP Blanchet)
    Cette mini-entreprise revient en proposant toujours de l’installation de climatiseurs, de la maintenance, du montage, de la mise en service de systèmes thermodynamiques, mais aussi l’étude et la réalisation d'un procédé de récupération de chaleur sur des installations thermodynamiques. Cette année, elle devrait concevoir une machine frigorifique permettant la fabrication de sorbets exotiques !
  • A.D.P'DOM (LP Blanchet)
    Installations de système de sécurité et d'innovation technologique.
    Création d'une solution connectée afin d'améliorer le quotidien des personnes âgées et des personnes isolés.
  • TECH ASSIST (LP Blanchet)
    Conception d’un produit visant à améliorer le quotidien des personnes fragilisées dans leur déplacement pour faire leurs courses (système de motorisation au caddy).
  • 2 MO 4 PAWÒL (LGT Félix Proto)
    La mini-entreprise revient cette année avec leurs célèbres confections et leurs customisations d'objets personnalisés, dotés d’onomatopées en créole et de dessins.
  • NAMELESS (LGT Yves Leborgne)
    Présente l’année dernière, Nameless poursuit la création d'une marque de tee-shirt comme une nouvelle façon de s'identifier !
  • AQUA'CHIC (LP Boc Calmet)
    Création d’aquariums avec des décorations originales et naturelles.
  • SILICON RGN DOMOTIC (LPO Raoul Georges Nicolo)
    Optimisation des déplacements des personnes âgées grâce à la mise en place d'une maison (et de l’arrosage du jardin) connectée.
  • ZINNIA LE LIEN D'AMOUR (LP Saint-joseph de Cluny)
    Prestations de service, aide à la personne.
  • FAP D'OR (LPO CARNOT)
    Création, achat et vente de produits autour du fruit à pain.
  • TI SOS LEGTA (Lycée Agricole Alexandre Buffon)
    Confection de sauces sucrées ou salées à partir des produits de l'exploitation agricole du lycée.
  • TI EMBALAJ AN NOU (Lycée Agricole Alexandre Buffon)
    Création d'emballages économiques.
  • MASSA POP-UP (Lycée Maîtrise de Massabielle)
    Création et commercialisation d'un livre pour la jeunesse.
  • CUSTOM BIKE LIFE (LDM Paul Lacavé)
    Une mini-entreprise qui était déjà présente lors de l’édition 2017/2018. Elle propose de travailler à nouveau autour des vélos d’occasion.
  • ASSOCIATION « LES SAVEURS DU MONDE » (LGT Faustin Fleret)
    Proposition d’activités autour de la culture culinaire des pays du monde.

3 autres mini-entreprises devraient rejoindre (très) bientôt l'opération : à suivre !!

Sous-catégories

Les mini-entreprises 2020